Fertilization / Micro – Dissemination
icon

FIV

Fertilisation

Fécondation in Vitro

La FIV (fécondation in vitro) est la méthode la plus connue dans le domaine de la procréation médicalement assistée et implique la fécondation de l’ovule et l’incubation des embryons qui en résultent, dans des conditions de laboratoire. L’étude de la stérilité par un contrôle gynécologique, andrologique, hématologique et hormonal complet, se poursuit avec la stimulation pharmaceutique des ovaires et se termine par le transfert d’embryons, qui consiste la thérapie complète.

Après  le prélèvement des ovules, ceux-ci sont placés dans un incubateur ajusté à des conditions de culture cellulaire spécifiques. Le même jour, au laboratoire, un nombre spécifique de spermatozoïdes est ajouté à chaque plaque pour chaque ovule.

Un spermatozoïde pénètre dans un ovule et le fertilise. Les ovocytes fécondés (ou zygotes) commencent à se multiplier. En l’espace de 24 heures, les zygotes deviennent des embryons de 2 à 4 cellules. On peut dire alors que la fécondation est réussie.

Micro-Fécondation ICSI (Ιntracytoplasmic Sperm Injection)

Après leur prélèvement, les ovocytes sont débarrassés du nuage de cellules qui les entourent et seuls les ovules matures sont sélectionnés pour la Micro- Fécondation.

Dans un système de microcontrôleur, un spermatozoïde est aspiré dans la micropipette spéciale, puis inséré dans l’ovule. L’ovule fécondé est ensuite stocké dans des conditions optimales  de culture cellulaire dans un incubateur.

Fertilization Micro Dissemination

Les indications communes pour la mise en œuvre de l’ICSI sont les suivantes:

  • Faible nombre de spermatozoïdes après traitement, moins de 1,0 million par ml de spermatozoïdes mobiles ;
  • Présence persistante de plusieurs cellules dans le sperme, à cause d’une inflammation chronique ;
  • Agglutinations augmentées des spermatozoïdes ;
  • Nombreuses tentatives de fécondation in vitro sans résultat.
  • La micro- fécondation peut être améliorée par les méthodes de fertilisation IMSI & PICSI.

Méthode  IMSI (Injection intra-cytoplasmique de spermatozoïdes morphologiquement sélectionnés)

L’IMSI consiste à réaliser, en temps réel, une sélection préalable des spermatozoïdes à micro-injecter, par le biais d’un microscope inverti permettant plus de grossissements (environ 6 000) que ceux utilisés habituellement dans un laboratoire de procréation (400 grossissements) pour pratiquer l’ICSI. On dispose ainsi d’une représentation détaillée de la tête et de la morphologie du spermatozoïde et seuls ceux qui sont morphologiquement supérieurs sont utilisés pour la fécondation de l’ovule.

Méthode  PICSI

Une méthode de fécondation largement utilisée dans notre centre est basée sur la physiologie des spermatozoïdes et des ovocytes, d’où son nom : ICSI (Physiological ICSI, PICSI). Cette méthode nous permet de sélectionner pour la fécondation des spermatozoïdes, plus matures, qui ont un ADN moins endommagé.

Nous sommes ici pour répondre à vos questions et discuter avec vous.

a