Embryotransfer
icon

FIV

Transfert des embryons

Le transfert d’embryon constitue la phase finale du processus médical d’une tentative de FIV qui, bien que courte et indolore,  génère chez la plupart des femmes un stress et une anxiété considérables. De nombreuses interrogations qui surgissent alors – à quel moment et de quelle manière doit-il être pratiqué, quelles sont les précautions à prendre, combien d’embryons seront transférés, etc. – sont particulièrement préoccupantes et ajoutent à l’inquiétude. D’où l’importance de bien clarifier les choses au fur et à mesure.

Le transfert d’embryons implique-t-il une préparation spéciale ?

Le processus de transfert d’embryons ne nécessite pas de préparation spéciale. Cependant, du fait que le Centre de FIV recourt au guidage par échographie abdominale, la femme doit boire au moins 2 à 3 verres d’eau avant son arrivée, pour permettre une meilleure vue de l’endomètre.

emvryometafora-plai

Quand et comment le transfert d’embryons est-il effectué?

Le transfert d’embryons s’effectue entre le 2e et le 6e jour après le jour de la réalisation de la fécondation, autrement dit quand les embryons possèdent 4 cellules (2e jour) et le stade blastocyste (5e  ou 6e  jour).

L’embryologiste responsable sélectionne les meilleurs embryons selon des critères internationaux spécifiques et les aspire avec un cathéter flexible spécial.

Le cathéter est placé dans l’utérus par le gynécologue reproducteur, à travers le col de l’utérus, dont la position est surveillée en continu  par échographie. La technique nécessite des mouvements doux et précis et le cathéter est renvoyé à l’embryologiste après la fin de l’injection de l’embryon pour qu’il vérifie si tous les embryons ont été déposés dans l’utérus de la femme avec succès.

Le transfert s’effectue habituellement sans anesthésie ni analgésie, sauf dans les cas exceptionnels où l’accès à l’utérus avec le cathéter est difficile ou chez les femmes excessivement anxieuses et nerveuses.

Il est important de savoir que, outre la qualité des embryons et la préparation adéquate de l’endomètre, le succès d’une tentative de FIV est également subordonné à la minutie de la technique de transfert d’embryons. Ainsi, le choix du bon cathéter, la manière correcte d’y placer les embryons et le dépôt des embryons à l’endroit approprié garantissent, entre autres, le succès.

Quand et comment décide-t-on combien d’embryons seront transférés ?

Le jour exact du transfert de l’embryon dépend du nombre, de la qualité et de l’étape de développement de l’embryon. Les embryons sélectionnés pour le transport sont jugés selon des critères morphologiques purs, incluant principalement le nombre des cellules en fonction du jour, de leur croissance et de leur forme.

Au Centre de Fécondation in Vitro d’Athènes, les critères scientifiques des embryologistes, le dossier médical de la femme (échecs ou avortements antérieurs, âge, causes d’infertilité) et l’opinion personnelle du couple permettent de déterminer le moment adéquat pour le transfert d’embryon, ainsi que le nombre d’embryons à transférer.

Il ne faut pas oublier que, bien que le nombre d’embryons à transporter dépende principalement de leur qualité, la loi de 2005 sur la procréation médicalement assistée précise également le nombre maximal d’embryons pouvant être transférés en fonction de l’âge de la femme.

Ainsi, jusqu’à 40 ans 3 embryons peuvent être transférés, et jusqu’à 4 après 40 ans.

Dans tous les cas, les bons embryons non sélectionnés pour le transfert  sont congelés selon les dernières techniques en vue d’un usage ultérieur par le couple.

Notre objectif est toujours d’augmenter la probabilité de grossesse tout en évitant les grossesses multiples,  désormais considérées comme une complication de la FIV, en raison des difficultés  psychologiques, économiques et cliniques que celles-ci sont susceptibles d’entraîner pour le couple.

Que dois-je faire après le transfert d’embryons?

Même s’il n’est pas prouvé qu’un repos complet les jours suivant le transfert de l’embryon augmente les chances d’implantation, le repos et la relaxation sont recommandés.

Immédiatement après le transfert des embryons, la femme doit rester allongée pendant environ une heure et demi ; après quoi, elle peut rentrer chez elle. Il est recommandé de limiter les activités qui causent une fatigue physique comme les tâches ménagères, d’éviter de porter des charges lourdes, la station debout prolongée et  de s’abstenir de rapports sexuels. La femme veillera également à éviter stress et contrariétés ; en revanche, elle peut en général continuer à exercer son activité professionnelle, à condition que celle-ci n’entraîne pas de fatigue physique.

Une condition préalable pour un résultat positif est la prise continue et ininterrompue de médicaments pour soutenir l’endomètre et améliorer sa réceptivité, selon les instructions du médecin.

icon

Questions fréquentes

Transfert des embryons

Qu'est-ce que le transfert d'embryons?

Le transfert d’embryon est la dernière étape d’un processus de FIV et consiste essentiellement à transférer l’ovule fécondé dans l’utérus en vue de son implantation.

Quand et comment le transfert d'embryons est-il effectué?

Le transfert d’embryons se fait entre 2 et 6 jours (après le jour de l’ovulation) avec des embryons qui sont entre 4 cellules (jour 2) jusqu’au stade de blastocyste (jour 5 ou 6). L’embryologiste responsable choisit les meilleurs embryons en fonction de critères internationaux spécifiques et les aspire à l’aide d’un cathéter flexible spécial. Le cathéter est inséré dans l’utérus par le gynécologue de la reproduction à travers le col de l’utérus, dont le cours et la position sont contrôlés en permanence par échographie.

S'agit-il d'une procédure douloureuse?

Aucun transfert d’embryon n’est douloureux et ne nécessite une anesthésie ou une préparation spéciale de la part de la femme.

Que dois-je faire après le transfert d'embryons?

Immédiatement après le transfert d’embryon, la femme reste au lit pendant environ 1 heure et demie et peut ensuite rentrer chez elle. L’abstinence de travail n’est pas requise, mais il est recommandé de s’abstenir de toute activité physique intense. Il est important de prendre correctement les médicaments qui vous sont administrés et de ne pas être surchargée psychologiquement.

Nous sommes ici pour répondre à vos questions et discuter avec vous.

a